René Michaud, le coiffeur de 93 ans dont le salon avait brûlé va pouvoir réouvrir ses portes !


Une excellente nouvelle, parmi cette actualité du moment particulièrement morose… Souvenez-vous, en janvier, le salon de coiffure de René Michaux, 93 ans, coiffeur à Beaumont-le-Roger, partait en flammes, et compromettait l’avenir professionnel de ce passionné de coiffure. Mais bonne nouvelle, les assurances ont fait leur travail, et le salon du « papy coiffeur » comme il est affectueusement appelé rouvrira ses portes début août.

 

Souvenez-vous, c’était le 7 janvier. Le salon du plus vieux coiffeur de France en activité partait en flammes dans la nuit, mettant un coup de massue sans précédent au coiffeur, qui déclarait quelques mois plus tôt dans les colonnes du Paris Normandie vouloir « mourir les ciseaux en main ». Une épreuve vraiment très dure à passer, tant et si bien que le coiffeur ne souhaitait pas remettre les pieds dans le salon endommagé. « J’y retournerai quand tout sera fini. C’est prévu le 2 août. Mais pendant tout ce temps, je n’ai pas pour autant baissé les bras, car pour mon métier, ce n’est pas possible. Il faut toujours avoir les bras en l’air… » déclare le coiffeur. Installé entre temps chez un ami plombier, le retraité continuait à coiffer ses amis (comme il appelle sa clientèle) en attendant que les assurances fassent leur travail.

« Cela fait seulement quinze jours que je regarde de nouveau la télé. Je l’ai allumée juste pour le Tour de France. Depuis mon incendie, je ne lisais même plus les journaux… » déclare amusé le coiffeur, bien décidé à se battre. Et sa témérité aura payé.

 

Vivement le 2 août !

 


Cet article vous a intéressé ?

Ne ratez pas les prochaines actualités du monde de la coiffure !
Recevez tous les vendredi, les articles de la semaine par e-mail.